Un homme vivant au Vietnam prétend être un prisonnier de guerre porté disparu

Pendant la guerre du Vietnam à la fin des années 1960 et au début des années 1970, des milliers de soldats se sont battus pour les États-Unis à une époque où la nation était divisée sur l’implication du pays dans le conflit. Beaucoup de ces soldats sont devenus des prisonniers de guerre (PG). Beaucoup sont rentrés chez eux avec des séquelles que l’on ne doit certainement pas négliger, beaucoup encore sont rentrés chez eux sains et saufs et bien évidemment, comme c’était un temps de guerre, beaucoup ont péri. Malheureusement, beaucoup de soldats ont été portés disparus et l’histoire que nous allons découvrir ensemble est assez incroyable dans son genre…

Disparus et présumés morts

Advertisements
Advertisements

Ceux qui n’ont pas eu la chance d’être capturés ont souvent été affamés, torturés et parfois tués par le Vietcong. À la fin de la guerre en 1975, de nombreux prisonniers de guerre ont été libérés. Pourtant, d’autres sont toujours portés disparus et présumés morts, dont le sergent-chef des Bérets verts des Forces spéciales, le dénommé John Hartley Robertson. Cependant, le prisonnier de guerre a en fait commencé une nouvelle vie dans la jungle vietnamienne, et il a été retrouvé en 2008. Mais son histoire n’était pas ce qu’elle semblait être et il y a tant de mystères autour de l’histoire de cet homme qu’il en vaut la peine d’en parler.

Advertisements