L’homme organise des rangées de riz pour se préparer à un phénomène naturel rare

Une organisation bien rodée

Chaque matin, Sekhar sonne l’alarme à 4h30 du matin pour commencer à préparer des pots de riz pour l’arrivée de ses oiseaux à 6h du matin. Petits oiseaux, petit appétit, non? Ne pariez pas là-dessus.

Advertisements
Advertisements

Comme vous pouvez le constater, c’est un réel travail de nourrir ces oiseaux, après tout, il ne s’agit pas de deux ou trois oiseaux, mais de toute une nuée. On se demande comment Sekhar arrivait à trouver du riz pour ces animaux et on se demande aussi d’où il tenait l’énergie pour faire tout ce travail. À ce stade, on se demande si l’homme ne devenait pas esclave de ces animaux. Une chose est sûre, il faisait une très belle action en faisant ce qu’il faisait, mais forcément, il commençait à être fatigué de la situation.

Advertisements