L’homme organise des rangées de riz pour se préparer à un phénomène naturel rare

Un travail assez lourd !

En moyenne, Sekhar cuit près de 60 kg de riz pour ses oiseaux – un repas du matin digne d’un roi ! Mais le travail ne s’arrête pas là et cela fait 14 ans qu’il fait cela tous les jours. Est-on en droit de dire « pauvre Sekhar » ?

Advertisements
Advertisements

Pouvez-vous imaginer à quel point cela doit être fatigant à la longue et pouvez-vous imaginer les dépenses que cette activité peut engendrer ? Pourtant, cet homme a cuit du riz de bon matin pendant 14 ans sans l’aide de personne. Bien sûr, il était fier de ce qu’il avait accompli, mais il prenait de l’âge, il avait une famille à nourrir et la fatigue se fait sentir de jour en jour. Les oiseaux aimaient cet homme, ils étaient habitués à lui et ils appréciaient ce qu’il faisait pour eux tous les jours.

Advertisements