L’école expulse l’adolescente à cause de sa tenue, et regrette leur geste quand ils découvrent l’identité du père

Le père de Demetra Alarcon a reçu un appel de l’école de sa fille et il en fut très surpris. L’homme a décroché le téléphone et écoutait calmement son interlocuteur. Ensuite, il s’est rendu compte qu’il parlait avec le directeur de l’école de sa fille.

La discussion s’est poursuivi et le directeur a finit par expliquer le but de son appel. La raison de cet appel a laissé le père de famille sans voix. Il n’était plus à l’école depuis longtemps, et le fonctionnement du système scolaire n’occupait plus ses esprits.

Oui, les seules fois où Tony (le père de Demetra) s’intéressait à « l’école », c’était pour connaitre les résultats de sa fille. Bref, les moeurs des couloirs, les convocations chez le dirlo, les messes basses qui se font à la cafèt… de tout ça il ne s’inquiétait plus.

Quand le directeur de l’école de sa fille l’a appelé toutefois, il était de nouveau lancé sur le terrain. Tony devait agir pour sa fille parce que quelque chose n’allait pas à l’école.

30. Tout commence toujours comme un jour ordinaire

Les choses qui vous arrivent commencent toutes par une journée ordinaire. Qu’il vous arrive bonheur ou malheur, tout commence par vos rituels du matin.

Advertisements
Advertisements

Tony Alarcon s’est levé ce matin là, du bon pied. Il se mit debout sur sa descente de lit, se rendit à la salle de bain pour se débarbouiller, et descendit à la cuisine pour prendre son petit déjeuner. Il regarde par la fenêtre, se réjouit du grand soleil, et fait un café. Sa fille descend de sa chambre, ils se disent bonjour et prennent ensuite le petit déjeuner ensemble. Bref, la journée a commencé comme les autres. Après leurs petits rituels du matin, Tony a déposé sa fille à l’école, l’a embrassée et est allé travailler. C’était une matinée d’été et il commençait vraiment à faire chaud.

Advertisements