Androsexualité et Gynesexualité : qu’est-ce que c’est ?

Si Henry Cavill vous fait de l’effet alors que vous êtes un homme hétérosexuel, vous pourriez être « androsexuel ». Andro quoi ? Le terme signifie essentiellement que vous êtes excité par la masculinité et ce qui tourne autour de ce domaine. Si vous êtes plus sensibles au vibrations ultra-féminines à la Monica Belluci, il est possible que vous soyez gynesexuelle, soit, une personne qui est attirée par la féminité.

En termes simples, les termes « gynesexuel » et « androsexuel » décrivent tous deux des orientations sexuelles, au même titre que « homosexuel », « hétérosexuel » ou « asexuel » ou encore « pansexuel ».

Aussi, « une personne est androsexuelle si elle est attirée par les hommes ou la masculinité. Quelqu’un est gynesexuel s’il est attiré par les femmes ou la féminité » explique Elizabeth Boskey, docteur en philosophie, éducatrice réputée en sexualité.

Pourquoi pas hétérosexuel ou gay ?

À première vue, les termes peuvent sembler un peu redondants : si vous êtes une femme attirée par les femmes, être gynesexuelle est techniquement la même chose qu’être lesbienne. Dans de nombreux cas, oui. Mais pour dire que vous êtes lesbienne, vous devez vous identifier en tant que femme.

Advertisements
Advertisements

Donc, si vous ne vous sentez pas à l’aise de vous identifier à un genre en particulier, les termes androsexualité et gynesexualité ont été développés pour décrire l’attirance qui concerne la personne par laquelle une personne est attirée, plutôt que le sexe de la personne qui déclare son attirance », dit Boskey.

Fondamentalement : Vous pouvez vous identifier comme androsexuel ou gynesexuel, quels que soient votre sexe et votre genre.

Par exemple, androsexuel serait le terme parfait pour une femme (ou un homme) qui ne veut pas dire qu’il est cisgender (le genre correspondant à son sexe à la naissance) ou transgenre, mais plutôt que Hugh Jackman est sexy, dit Boskey.

Ces termes sont-ils uniquement pour les personnes non-binaires ?

Ce sont des termes pour tout le monde  ! D’autant plus que s’identifier comme androsexuel ou gynesexuel peut être un moyen utile de décrire le type de personne qui vous attire, quelle que soit son identité de genre, explique Lawrence Siegel, docteur en philosophie, sexologue certifié, éducateur en matière de sexualité et directeur de l’éducation et de la formation au Sage Institute for Family Development.

Une personne gynesexuelle n’est pas seulement attirée par toutes les femmes cisgenres – elle peut être hyper attirée par des femmes particulièrement féminines, ne pas être attirée par des femmes aux traits plus masculins, et elle peut aussi avoir aussi un faible pour les hommes androgynes aux qualités très féminines.

De même, « être androsexuel peut vouloir dire être attiré par les hommes cisgenres, mais cela peut aussi vouloir dire être attiré par les hommes transgenres, les femmes masculines ou les individus masculins non binaires », déclare Boskey. C’est plus clair n’est-ce pas ?

Les gens utilisent-ils vraiment ces termes ? !

Absolument !!! Les termes androsexuel et gynesexuel capturent l’attirance d’une manière qui n’est pas tout à fait exacte pour les hétéros et les homosexuels, ils sont particulièrement populaires parmi les personnes qui ne sont pas cisgenres.

En effet, les personnes de genre neutre, les personnes de genre fluide et même les personnes ayant un demi-genre, les personnes transgenres ; les personnes non binaires se les approprient puisque pour elles, ces termes représentent la réalité.

Vous aussi, vous pouvez commencer à les utiliser si vous fréquentez des personnes non binaires. Ce serait une manière de les valider et de leur affirmer que vous les acceptez et que vous essayez de les comprendre.

Advertisements