Les 3 meilleures chansons de Bob Dylan

Robert Allen Zimmerman, communément connu sous le nom Bob Dylan, est un chanteur populaire américain. Il a eu l’audace de passer du folk au rock dans les années 1960. Cependant, cet artiste est surtout connu pour les paroles uniques de ses chansons et son talent fou pour la guitare et l’harmonica. D’ailleurs, salué comme le Shakespeare de sa génération, Dylan a vendu des dizaines de millions d’albums, a écrit plus de 500 chansons enregistrées par plus de 2 000 artistes, s’est produit dans le monde entier et a établi la norme en matière d’écriture de paroles. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 2016. Aujourd’hui encore, il continue à faire ce qu’il aime, mais pour que vous ayez un petit aperçu de ce qu’il a fait, voici ces 3 meilleures chansons, selon les spécialistes !

 

Like a Rolling Stone

« Like a Rolling Stone » est considéré par beaucoup comme étant « la marque de fabrique » de Bob Dylan. On ne peut pas, ne pas l’associer à cette chanson….

Advertisements
Advertisements

« Like a Rolling Stone » est la naissance d’un iconoclaste qui donnera à l’ère du rock sa plus grande voix. Après avoir dénoncé les hypocrisies du corps politique, il s’attaque maintenant à des ennemis un peu plus familiers : la scène, la haute société, les « jolies personnes » qui pensent avoir « réussi ». Il n’a pas réussi à faire face à ses propres hypocrisies – cela viendra plus tard. Mais le « nous » et le « eux » ne sont pas aussi clairement définis que sur les albums précédents. Il montre ici les dents aux hipsters, la vanité de l’époque, l’idée que vous aviez un meilleur système de valeurs si vous portiez la bonne paire de bottes. Comme vous pouvez le constater, il ne s’agit pas seulement d’une chanson à succès !

A Hard Rain’s A-Gonna Fall

Dylan a commencé la chanson au Carnegie Hall en septembre 1962, alors qu’il faisait partie d’un projet de loi très populaire dans lequel chaque acte avait dix minutes.

Selon les dires de ceux qui y étaient, Bob a levé la main et a dit : « Que suis-je censé faire ? Une de mes chansons dure 10 minutes ». Aussi, « A Hard Rain » est le premier exemple public de Dylan aux prises avec la fin des jours, un sujet qui allait dominer son travail. Mais les vers de « A Hard Rain » culminent non pas dans la catastrophe, mais dans la description par Dylan de sa tâche d’artiste. Il raconte donc dans la chanson qu’il chante contre l’obscurité partout où il la voit, et ce, jusqu’à ce que ses poumons éclatent. C’est aussi grâce à ce type d’œuvre que Mr Dylan est très apprécié !

Tangled Up in Blue

« Cette chanson m’a pris dix ans à vivre, et deux ans à écrire », disait souvent Dylan avant de jouer « Tangled Up in Blue » en concert.

Son mariage prend fin en 1974 alors qu’il écrit ce qui deviendra l’ouverture de « Blood on the Tracks » et son examen le plus personnel de la douleur et de la nostalgie. Les changements de perspective lyrique de Dylan, entre confession et critique, et ses références aiguës à l’expérience des années 60 ont évoqué une décennie à la fois utopique et pleine de promesses non tenues. Dylan a joué cette chanson de nombreuses façons différentes en concert, mais il s’écarte rarement du carrefour parfait de cet enregistrement, où les vérités émotionnelles rencontrent le confort éternel de la chanson folklorique américaine.

Advertisements
Advertisements