Zazen : qu’est-ce que c’est ?

Le zazen est une sorte de méditation bouddhiste zen ayant pour objectif de libérer l’esprit des pensées, des anxiétés et des idées, et d’essayer d’atteindre la clarté sur ce que l’existence dans le monde signifie pour soi. En donnant à vos anxiétés la possibilité d’apparaître puis de disparaître, la pratique zazen permet de se sentir calme dans le chaos et en paix dans le conflit. Voici l’essentiel à retenir sur cette pratique.

 

Qu’est-ce que le Zazen ?

Le zazen est une forme de méditation assise et il se trouve au cœur même de la pratique du zen. Selon les philosophes dans ce domaine, le zen est connu comme étant « l’école de méditation » du bouddhisme.

Advertisements
Advertisements

Notez donc que le zazen est l’étude du soi et le Maître Dogen disait : « Étudier la voie du Bouddha, c’est étudier le soi, étudier le soi, c’est oublier le soi, et oublier le soi, c’est être illuminé par les dix mille choses ». Ainsi, être illuminé par les dix mille choses, c’est avant tout reconnaître l’unité du soi et de toutes choses. Pour la petite histoire, Le Bouddha s’est assis en méditation pour réaliser son illumination, et depuis 2 500 ans, cette tradition de méditation se poursuit, transmise de génération en génération. La pratique de la méditation du Bouddha s’est étendue de l’Inde à la Chine, au Japon, à d’autres parties de l’Asie, puis finalement à l’Occident. Les aspects essentiels de zazen sont assez faciles à communiquer et sont importants pour les pratiquants débutants comme pour les plus âgés. En même temps, l’expérience de la méditation d’une personne peut changer profondément si elle pratique de façon constante. Avec une pratique constante, le zazen transforme notre esprit, notre cœur et notre vie.

Quels sont les bénéfices du zazen ?

Les bienfaits de la méditation de Zazen pour la santé sont scientifiquement prouvés et c’est pour cela que l’on encourage beaucoup sa pratique.

On rapporte qu’une pratique régulière peut conduire à une amélioration de la santé mentale, physique et la santé cardiaque. En outre, le lien entre la méditation et une meilleure capacité à faire face à l’anxiété et à la dépression a rendu la pratique de la méditation de la pleine conscience encore plus populaire aujourd’hui. De plus, une étude de deux mois, menée par l’Institut Max Plank pour les sciences cognitives et cérébrales humaines à Leipzig, en Allemagne, a révélé que la pratique régulière du Zazen entraîne des changements cognitifs dans l’amygdale. Notez aussi que les scanners IRM ont montré que les amygdales des gens rétrécissaient, permettant au cortex préfrontal de s’étendre. La même étude a également montré que ceux qui pratiquaient la méditation ressentaient moins de douleur que ceux qui ne méditaient pas. Enfin, d’autres études ont montré que le cerveau de ceux qui ont pratiqué plus de 40 000 heures de méditation en pleine conscience ressemble au cerveau des personnes normales lorsqu’elles méditent. Retenez d’ailleurs la méditation régulière est également liée à une amélioration de la concentration, de la productivité, de la qualité du sommeil, ce qui a de nombreux avantages pour la santé.

Comment pratiquer le zazen ?

Vous le savez déjà désormais, au cœur du Zen se trouve la pratique de la méditation appelée zazen, qui signifie « juste s’asseoir ». Les instructions sont simples, mais la pratique est infiniment subtile….

Notez donc que la posture verticale ouverte de zazen, qui peut être faite sur un coussin, un banc ou une chaise, favorise à la fois l’immobilité concentrée et la perspicacité, c’est une excellente chose. Pendant une séance de zazen, on se concentre d’abord et avant tout sur la respiration, ce qui lui permet de s’écouler doucement et naturellement et de se laisser aller vers le soi profond. L’attention portée à la respiration est commune à un certain nombre technique de méditation. Pour vous faciliter la tâche, comptez les expirations de un à dix, revenez à un lorsque l’esprit vagabonde ou lorsqu’on atteint dix ; cela peut grandement favoriser la concentration et l’attention. Le zazen se pratique de préférence dans un endroit calme, en position assise sans bouger et avec une posture droite et bien ancrée, soutenu par un coussin sur un épais tapis ou une couverture. Les jambes peuvent être en position de lotus complet, de demi-lotus, de birman ou d’agenouillement, selon votre souplesse. En outre, ceux qui ne peuvent pas s’asseoir par terre peuvent s’installer sur un banc de méditation ou une chaise correctement ajustée. Dans tous les cas, le zazen doit durer entre 30 et 50 minutes…

 

En somme, le zazen est un moyen simple et efficace d’améliorer votre santé mentale et physique. Bien que de nombreuses personnes soient habituées à prendre en compte le temps nécessaire pour faire de l’exercice pendant leurs journées chargées, l’idée de se réserver du temps pour ne pas penser peut-être un peu difficile pour certains. Malheureusement, étant donné la préoccupation du monde moderne pour les écrans, la pratique du Zazen est peut-être plus nécessaire que jamais.

Advertisements
Advertisements