Ces pratiques répandues au Far West démontrent à quel point l’époque était très sauvage

Si il y avait eu au moins un minimum d’hygiène peut être que ce genre d’infection n’aurait pas vu le jour.

Ne buvez pas de soufre

Au Far West, nombreux étaient ceux qui pensaient savoir une chose ou deux sur l’automédication. Les médecins étaient déjà très rares, cela encourageait encore plus les gens à trouver des remèdes par eux-mêmes.

L’ignorance peut pousser à faire des choses très dangereuses pour nous même et pour notre entourage.

En effet, on ne peut pas leur en vouloir de pratiquer l’automédication puisqu’il ne pouvaient évidemment pas savoir que c’est une pratique très dangereuse pour la santé.

Advertisements
Advertisements

En général, les habitants de l’Ouest américain pensaient que plus le remède était désagréable, plus il était susceptible d’être efficace. Si le goût est répugnant et l’odeur encore pire, alors c’est que ce doit bon pour vous.

C’est ainsi que certains ont fini par boire du soufre, avec son odeur horriblement puissante. La médecine moderne, bien sûr, ne soutient pas cette pratique, car elle est potentiellement très nocive.

Évidemment cette façon de penser est très barbare et archaïque, vu tout ce qu’on sait aujourd’hui grâce à la médecine moderne et aux innombrables progrès de la science.

Advertisements
Advertisements