Ces pratiques répandues au Far West démontrent à quel point l’époque était très sauvage

Cocasse! C’est sur que les médecins du Far West devaient vraiment penser qu’ils faisaient de leur mieux avec tout cet attirail mirobolant, qui en réalité ne servait à rien. Quelle ironie!

 

Boire pour tuer les sangsues

Tomber malade sur les terres du Far West n’était pas une partie de plaisir. Même si vous pouviez trouver un médecin, il n’y avait aucune garantie que le traitement soit efficace.

Effectivement, vous pourriez presque éprouver du plaisir à tomber malade aujourd’hui contrairement à cette époque là, nous disposons de tous les équipements, de chercheurs scientifiques talentueux. 

Alors il n’y a plus une si grande panique à l’approche d’une maladie aujourd’hui car on peut totalement faire confiance à nos médecins modernes.

Advertisements
Advertisements

Souvent, la saignée était la seule solution proposée, parfois à l’aide de sangsues. Et si le patient avalait par inadvertance une de ces sangsues, le remède consistait alors à boire un verre de vin toutes les 15 minutes dans l’espoir que l’alcool tue la bébête.

C’est une drôle d’idée, mais finalement, le malade ne devait pas s’en plaindre plus que ça. Il faut reconnaître que c’est assez simpliste et plutôt dégoûtant comme remède.

D’abord utiliser un animal du genre pour des traitements médicaux est très peu déontologique et pourraient même comporter des risques plutôt.

Advertisements
Advertisements