Ces pratiques répandues au Far West démontrent à quel point l’époque était très sauvage

Ce genre de pratiques n’a rien avoir du tout avec la médecine et encore moins avec la science, on penserait plutôt à un rituel. C’est tout simplement barbare.

Sucer un citron

Le scorbut est une maladie plus fortement associée aux marins lors de longs voyages en mer, mais pour autant, elle n’a pas épargné les habitants du Far West.

Pour l’éviter facilement, il faut consommer suffisamment de vitamine C, d’où le conseil de sucer un citron.

En effet, le scorbut est une maladie résultant d’un apport insuffisant ou carrément d’une carence en acide ascorbique ou plus simplement en vitamine C. Il faut au moins absorber 110 mg de vitamine C pour éviter cette maladie désagréable.

Advertisements
Advertisements

Quoi qu’il en soit, certains de ceux qui sont arrivés par la mer dans les champs aurifères de Californie n’avaient pas eu de sources de vitamine C pendant de longues périodes.

Il n’est donc pas surprenant qu’ils aient été victimes d’épisodes désagréables de scorbut débilitant se traduisant dans les cas les plus graves par un déchaussement des dents, des gencives purulentes, des hémorragies pour finir par la mort.

C’est encore l’une des terribles épreuves auxquelles les habitants du Far West devaient malheureusement faire face.

Advertisements
Advertisements