Ces pratiques répandues au Far West démontrent à quel point l’époque était très sauvage

Des poux plein les lits

Tous les lits de l’Ouest américain n’étaient pas faits de paille et de foin, mais la plupart des matelas l’étaient.

En effet les premiers matelas ‘modernes’ ont était fabriqué à partir des 1900, avec des ressorts et le latex a été introduit qu’en 1930 et n’était pas à la portée de tous.

Il est bien évident qu’avec des matelas faits de paille et de foin, les désagréments ne sont pas bien loins, puisque la paille et le foin sont des matières organiques, ce n’est pas du tout le matelas de rêve qui vous promet un sommeil de bébé.

Advertisements
Advertisements

Cette literie n’était pas changée souvent et la paille et le foin attirent les insectes, ce qui entraînait une infestation par les poux et autres parasites qui se retrouvaient bien sûr sur les gens qui y dormaient à l’époque.

Les poux, et autres parasites, notamment les puces, n’étaient qu’un des groupes d’insectes dérangeants, mais qui pouvaient rendre la vie dans le Far West encore moins agréable et hygiénique qu’elle ne l’était déjà.

Personne n’aurait deviné que le Far West aussi mirobolant qu’ on le voit au cinéma serait en réalité une époque très peu reluisante surtout en matière d’hygiène.

Advertisements
Advertisements