La forêt amazonienne cache plus que des plantes géantes et des eaux bouillonnantes

Le lézard basilic

Advertisements
Advertisements

Ce petit lézard vert peut marcher sur l’eau et il peut aussi courir sur l’eau à une vitesse de 1 m/s. Ce pouvoir naturel est possible grâce aux longs orteils des pattes arrières du lézard et à sa peau qui emprisonne de petites poches d’air entre le pied et la surface de l’eau. À l’aide de ses pattes, le lézard se balance comme des moulins à vent pour gagner de la vitesse et tient sa queue en l’air pour ne pas perdre son poids. Ces lézards courent normalement sur l’eau lorsqu’ils sont sous le choc, et les petits lézards le font plus souvent que les plus âgés. Cela donne aux gens et aux scientifiques l’idée de l’appeler Jésus-Christ Lézard. Même d’après l’étude biblique, ce n’est pas une bonne raison d’appeler ce lézard, Jésus Lézard. Mais après des recherches, les scientifiques connaissent maintenant l’explication de la performance de ce lézard.

Advertisements