Consommer un verre de vin au quotidien nuit à votre santé

Advertisements

Une récente étude sur les effets de la consommation régulière des boissons alcoolisées au quotidien a démontré que peu importe la quantité qui est avalée, cela n’est pas sans risque négatif pour l’organisme. De ce fait, les résultats de cette étude rejettent l’idée selon laquelle l’alcool, consommée même en petite quantité puisse ne pas affecter négativement l’organisme. Ainsi, il vaut mieux tout simplement s’abstenir de la consommation d’alcool si l’on ne veut courir aucun risque. Contrairement aux idées reçues, boire un verre de vin chaque jour n’a selon cette étude rien de bénéfique pour l’organisme. Peu importe donc la quantité qui est ingurgitée, le risque est réel pour la santé. Une étude consacrée à la fréquence et à l’impact des boissons alcoolisées qui remet en cause toutes les assertions selon lesquelles l’alcool consommé avec modération serait sans danger pour l’organisme. Que ce soit de la bière, du vin, etc., en consommer, c’est donc s’exposer à un risque.

Des résultats déroutants pour l’alcool

Advertisements

The Lancet, une revue médicale a récemment fait connaitre les résultats déroutants de cette étude au grand public. Cette étude avait pour but de déterminer la manière dont la consommation d’alcool pouvait influer sur l’organisme en fonction de la quantité à laquelle on le consomme. Une étude qui concernait près de 196 pays sur une durée de près de 24 ans. Il a été révélé que de nombreuses morts sont liées à la consommation d’alcool. 33% des buveurs d’alcools meurent chaque année en raison des problèmes de santé que la consommation de ces boissons leur crée. Une classification selon le genre fait noter qu’un taux de décès liés à la consommation de boissons alcoolisées s’élève à près de 3% chez les femmes tandis que chez les hommes ce pourcentage tend vers 7%. Pour les personnes qui pensent qu’un verre d’alcool par jour n’a aucun effet, les résultats qui suivent leur prouveront carrément le contraire. En effet, il a été prouvé qu’une consommation d’un verre d’alcool de façon journalière engendre un risque de développer des maladies cardiovasculaires, des cancers et autres maladies graves de 0, 5%.

L’alcool augmente le risque de décès prématuré

Selon les personnes qui ont mené cette étude jusqu’à son terme, l’alcool représente des risques vraiment énormes pour la santé. Et les chiffres qui sont fournis à travers cette étude démontrent bien la véracité de ces propos. Un croisement entre les résultats de cette recherche ainsi que d’autres effectués préalablement montre que la consommation d’alcool influe positivement sur le risque de décès prématuré selon les chercheurs. Pour preuve, l’alcool était considéré comme le 7e facteur causant les décès et les maladies graves. Ne pas en consommer permet donc de prévenir considérablement ces maladies. Malgré ces résultats négatifs, la consommation d’alcool dans le monde est assez élevée avec en tête les hommes qui en prennent beaucoup plus que les femmes. L’alcool constitue un tueur qui fait d’énormes ravages dans le monde. Cette étude a permis de compter près de 100 000 morts par an à l’échelle mondiale si on considère la prise d’un seul verre par jour.

Advertisements