Genderqueer : qu’est-ce que c’est ?

La société nous a appris qu’il n’y a que deux genres : l’homme et la femme. En réalité, c’est bien plus complexe que cela et le concept de deux genres seulement est connu sous le nom de « genre binaire » et pourtant, le genre n’est pas aussi noir ou blanc. En effet, les gens peuvent s’identifier comme homme, femme, une combinaison des deux, aucun genre, ou un genre qui n’est ni homme ni femme puisque le genre peut être mieux compris comme un spectre et donc, il n’est pas figé. D’ailleurs, la compréhension qu’une personne a de son genre peut évoluer et face à tout cela, il est normal qu’on parle de « genre queer » aujourd’hui… Qu’est-ce que c’est ?

 

Que veut dire GenderQueer ?

Certaines personnes qui ne s’identifient pas uniquement comme des hommes ou des femmes se considèrent comme non binaires. Cela veut dire que leur identité de genre existe en dehors du binaire de l’homme ou de la femme.

Advertisements
Advertisements

Pour d’autres personnes non binaires, cela peut signifier être un peu des deux sexes d’une manière ou d’une autre. D’autres gens encore, ne s’identifient à aucun des deux sexes. Il est important de comprendre que chaque personne non binaire a une définition différente de ce que cela signifie pour elle. Notez que le terme « genderqueer » est similaire à « nonbinaire », mais sa signification est légèrement différente. En effet, selon le dictionnaire, le terme genderqueer désigne ou se rapporte à une personne qui ne souscrit pas aux distinctions conventionnelles de genre, mais qui ne s’identifie à aucun, aux deux ou à une combinaison de genres masculin et féminin. Donc, non-binaire et genderqueer sont souvent utilisés de manière interchangeable par certains, mais tout le monde ne les considère pas comme étant la même chose. D’autres considèrent le terme genderqueer comme un terme générique pour couvrir une identité qui n’est pas cisgenre, une identité non binaire.

Comment soutenir les personnes genderqueer ?

Des rapports officiels ont montré que les personnes genderqueer subissent davantage de discrimination dans certains domaines que leurs homologues transgenres. Aussi, il est important d’apprendre à bien les traiter pour bien les soutenir.

Il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour montrer votre soutien aux personnes genderqueer et contribuer à les intégrer à la société. Vous pouvez par exemple, éliminez le langage sexué de votre vocabulaire. Donc, si vous n’êtes pas sûr des pronoms de quelqu’un ou si vous vous adressez à un groupe, remplacez le mot « monsieur » ou « madame » par « gens » ou « ami » ou « Mx ».

Afin d’éviter les erreurs de genre et affirmer l’identité d’une personne, vous pouvez aussi :

  • Éviter de faire des hypothèses sur la façon dont les gens s’identifient. Vous pouvez penser que vous savez comment quelqu’un s’identifie en vous basant sur son apparence ou son comportement, mais vous ne pouvez jamais vraiment savoir avant de demander !
  • Ne jamais avoir peur demander ! Il est important de demander aux gens quels sont leurs pronoms et, dans certains cas, comment ils s’identifient, surtout si vous avez des doutes. Assurez-vous de fournir les mêmes informations sur vous-même lorsque vous le faites pour être à égalité.
  • Éviter les questions invasives sur le corps ou les antécédents médicaux d’une personne, à moins qu’elle ne vous en ait donné l’autorisation.
  • Vous préparer à la possibilité que les pronoms et l’expression de votre ami(e) genderqueer changent avec le temps. Veillez simplement à vérifier avec lui et à suivre le mouvement !

Sachez qu’il est tout à fait normal de faire des erreurs et cela nous arrive à tous. Aussi, la meilleure chose que vous puissiez faire si vous utilisez les mauvais pronoms ou si vous faites une erreur dans la façon dont vous traitez quelqu’un est de vous excuser et de passer à autre chose rapidement.

Advertisements
Advertisements