Le bombardier fantôme de la Seconde Guerre mondiale se pose sans personne à l’intérieur, et tous les parachutes sont encore pleins à craquer

La Seconde Guerre mondiale a connu certaines des plus grandes batailles aériennes de l’histoire. Les explications concernant les observations de Foo Fighters sur des ovnis sont toujours en discussion, mais on ne peut nier que l’incident du B-17 «Ghost Bomber» était unique en son genre. Lorsque les enquêteurs ont finalement pu embarquer dans ce mystérieux bombardier qui s’est posé, ils se sont retrouvés avec plus de questions que de réponses. Rien n’aurait pu les préparer à ce qu’ils ont trouvé. Avez-vous déjà vu quelque chose comme ça ?

 

Un avion en feu !

Advertisements
Advertisements

Le 23 novembre 1944, il s’est passé quelque chose sur une base alliée à Cortonburg, en Belgique, qui n’a toujours pas été entièrement expliquée. Ce jour-là, un bombardier américain B-17G était en train de se rapprocher de trois positions de canon antiaérien allié, et il semblait qu’il allait s’écraser. Les soldats au sol ont pu se rendre compte que le train d’atterrissage du bombardier était sorti et, à cause de la façon dont il volait, ils ont supposé que l’avion avait été endommagé ou que certains membres de l’équipage avaient été blessés. Il arrivait vite et le bombardier de 15 tonnes tombait du ciel juste au-dessus d’eux. Ils ont frappé le pont et se sont préparés à l’impact en maudissant le pilote de l’avion.

Advertisements