5 recettes naturelles plus efficaces que les antibiotiques

L’homme au quotidien est appelé à interagir avec son environnement pour divers besoins. Cependant, celui-ci est souvent gorgé de micro-organismes qui se trouvent être assez dangereux pour son organisme. 

La nécessité d’une bonne hygiène pour réduire le risque de transmission de bactéries responsables de maladies infectieuses est de ce part vitale. 

Cependant, cela n’empêche pas le faite qu’il entre en contact avec ces microbes par mégarde qui causent des infections dans l’organisme. Ceci, le laissant vulnérable et exposé à des maladies.

Découvrez dans cet article, le top 5 des meilleures recettes naturelles pour lutter efficacement contre les infections.

1. Le curcuma

Le curcuma est depuis longtemps utilisé comme additif alimentaire, en thérapie comme en prévention.

Les recherches montrent que cette épice est un allié pour traiter les troubles digestifs ou pour soulager les maladies inflammatoires, comme l’arthrite ou l’arthrose par exemple. 

Advertisements
recettes naturelles
Advertisements

Les compléments alimentaires de curcuma contiennent des antioxydants puissants, les curcuminoïdes. 

Dans tous les cas, il est conseillé de consommer le complément lors d’un repas, afin de faciliter son absorption.

2. L’ail

L’ail est un puissant antibiotique naturel qui ne tue pas les bactéries saines comme le médicament fait.

Contrairement aux antibiotiques chimiques, l’ail est également un antiviral et antifongique efficace, donc en prenant juste quelques gousses d’ail chaque jour, vous pouvez vous débarrasser des infections.

L’ail a également été trouvé utile pour le diabète, l’hypertension artérielle, les allergies, les maux de dents, le cancer, l’impuissance, le froid et la grippe, les maladies cardiaques et l’hypercholestérolémie.

recettes naturelles

Sous quelle forme ? En gousse, crue dans l’alimentation ou en gélules. Cette forme est toutefois plutôt indiquée en cas d’hypertension artérielle.

À quel dosage ? Il est recommandé de manger 1 à 2 gousses d’ail crues hachées par jour pendant les repas jusqu’à guérison. Si vous préférez les gélules, fiez-vous aux indications du fabricant.

3. Le Gingembre

Doté de plusieurs vertus, le gingembre combat les bactéries à l’aide de son effet antimicrobien.

De plus, les études chinoises ont montré que le gingembre aide même à tuer les virus de la grippe (même ceux de la grippe aviaire), et un rapport indien montre qu’il augmente la capacité du système immunitaire à combattre l’infection. 

recettes naturelles

Excellent aide digestive pour les maux d’estomac et pour réduire la douleur de l’arthrose, il est recommandé par les professionnels de la santé pour aider à prévenir ou traiter les nausées et vomissements de la maladie de mouvement, la grossesse, et la chimiothérapie.

4. Le citron 

Non seulement il est riche en vitamine C et contribue, comme tous les agrumes, à renforcer les défenses du système immunitaire, mais c’est aussi un super antiseptique. 

Il est donc très utile pour combattre toutes les infections hivernales virales, à commencer par la grippe et le rhume. Il contribue en plus à faire baisser la fièvre par son action sudorifique.

Le citron peut être utilisé sous forme de jus de fruit ou d’huile essentielle. 

recettes naturelles

Notons que 200 à 300g de jus de citron (bio évidemment) sont déjà assez efficaces pour lutter contre les rhumes et les bronchites. 

Par ailleurs, il peut également s’utiliser en gargarisme en cas d’angine ou en huile essentielle pour assainir l’air intérieur.

5. Le Myrrhe

Myrrhe est utilisé par les herboristes depuis des siècles et est même mentionné dans la Bible. Il est antiseptique, antibiotique et antiviral. 

Il peut être pris à l’intérieur, utilisé comme un gargarisme ou utilisé comme un produit de lavage pour les plaies. 

recettes naturelles

Très fortement recommandé pour la mauvaise haleine, la bronchite, plaies dans la bouche et maux de gorge, il est un agent de guérison et permet d’augmenter le nombre de cellules blanches du sang. 

Cependant, il est conseillé de ne pas utiliser la myrrhe pendant plus de 2 semaines.

Advertisements
Advertisements