Horloge biologique: tout ce qu’il faut savoir

L’horloge mécanique est un outil indispensable dans notre quotidien, sans lequel notre vie sociale serait complètement désorganisée. Cependant, saviez-vous que notre organisme dispose aussi de sa propre horloge biologique interne? 

Effectivement, ce n’est pas par hasard que nous nous levons au lever du soleil et que nous dormons la nuit. C’est tout simplement le travail de notre horloge interne. Elle est au centre des plus grands mécanismes et cycles biologiques de notre corps. Mais que sait-on vraiment de l’horloge biologique ? Découvrez ici tout ce que vous ne saviez pas sur l’horloge biologique.

L’horloge biologique: un régulateur indispensable pour l’organisme

Rappelons que l’horloge biologique est un ensemble de neurones qui régulent certaines actions biologiques de l’organisme. Elle est à l’origine des cycles circadiens réguliers d’environ 24 heures, dont la durée varie d’un individu à l’autre. En fait, il s’agit simplement de la synchronisation de notre corps avec l’alternance du jour et de la nuit. Notre corps ne peut se passer de l’horloge biologique, vu le rôle important qu’elle joue.

Advertisements
Advertisements

En effet, l’horloge interne est responsable de la bonne régulation de la sécrétion de certaines hormones. Par exemple, le cortisol est sécrété le matin et non le soir. Si ce n’est pas le cas, cela peut avoir des conséquences sur le bon fonctionnement de l’organisme.

Il faut aussi savoir que sans la synchronisation que permet notre horloge interne, notre sommeil serait complètement désynchronisé. Et cela provoquerait une grande perturbation de nos heures d’éveil. Ceci étant dit, notre horloge naturelle utilise plusieurs synchroniseurs pour mener à bien sa mission. 

La lumière est le plus puissant de ces synchroniseurs, car elle repousse la sensation de fatigue et nous empêche de nous endormir. Ainsi, une exposition inappropriée à la lumière peut complètement dérégler notre horloge interne. Cette perturbation peut avoir de graves conséquences sur la mémoire, les fonctions immunitaires, les fonctions cardiovasculaires et cognitives. 

De plus, cela pourrait favoriser l’apparition de certains types de cancer en raison de la perturbation de la sécrétion de mélatonine.

Ainsi, un dysfonctionnement de notre horloge interne peut avoir des conséquences très graves sur notre organisme. Ainsi, il est nécessaire de faire tout son possible pour ne pas dérégler cette horloge afin d’éviter ces désagréments. 

Cependant il faut tout d’abord bien comprendre son fonctionnement.

Advertisements
Advertisements