Des secrets à l’intérieur de l’appartement qui n’avait pas été habité depuis les années 40

Elle y vécut jusqu’en 1939

Au XIXe siècle, les demi-mondaines françaises (prostituées d’élite) étaient associées à leurs appartements chics, à leur haute couture, à leurs jeux d’argent et à leurs riches amants. L’appartement de De Florian était situé à proximité du tristement célèbre quartier rouge de Pigalle, une adresse populaire pour les demi-mondaines de la Belle Époque. La célèbre propriétaire de l’appartement y a vécu jusqu’à sa mort en 1939.

Advertisements
Advertisements

Aujourd’hui, c’est un quartier très animé la nuit est assez dangereux si vous vous attardez à trainez dans les ruelles alentours ou si vous acceptez sans réfléchir toutes les invitations à rentrer dans les clubs pas très recommandés. Bien que le quartier n’ait jamais été vraiment tranquille depuis l’époque où Marthe de Florian l’occupait est accueillait parfois ses riches amants. Ce n’est que pendant l’occupation allemande que le quartier à changé du tout au tout.

Advertisements
Advertisements