Les photos des œuvres d’art saccagées par les gilets jaunes

Ce sont des hommes, des femmes, des jeunes, des séniors, des citadins, des ruraux, des chefs d’entreprise, des étudiants, des sans-emplois et des retraités. Ils sont Français de pure souche ou Français venus d’ailleurs ! Ces manifestants colorent les rues et les ruelles d’une vague jaune qui vibre d’une fureur à faire trembler le gouvernement d’Emmanuel Macron.

Les gilets jaunes se battent pour plusieurs causes. Dans la masse se retrouvent des suffragettes, des automobilistes las de la hausse du prix du carburant, des salariés qui se sentent dépouillés par les taxes ou encore des étudiants qui en ont marre de la hausse du prix des frais de scolarisation. La manifestation n’a pas de leader, c’est un mouvement d’ensemble spontané qui dénonce le macronisme.

Après 24 jours d’existence, de manifestation, les gilets jaunes ont malheureusement laissé derrière eux des casses qui resteront gravées dans l’histoire. Des œuvres d’art, des rues, des bâtiments et d’autres biens publics ont été saccagés lors des affrontements entre les gilets jaunes et la force de l’ordre. Malgré tout, beaucoup mettent ces agissements sur le dos de casseurs qui ne sont aucunement intégrés au mouvement.

Les dégâts sont actuellement évalués à des millions d’euros. Pour l’heure, passons en revue ces œuvres d’art et ces endroits qui ont été saccagés lors des manifestations des gilets jaunes.

Images des oeuvres d'art détruites par les gilets jaunes

Les gilets jaunes ont pris la capitale en assaut

Le samedi 1er décembre 2018, les gilets jaunes ont arpenté les rues de Paris dans le but de demander leur dû au gouvernement. Ce fut la 4e manifestation des gilets jaunes. Bien entendu, jusqu’ici, ces manifestants en haut fluo n’ont pas encore obtenu gain de cause. D’ailleurs, ils ne comptent pas arrêter le mouvement tant que le chef d’État français ne prononce pas une solution adéquate à chacune de leurs demandes. Pour faire lever leur voix haut et fort, ils ont donc décidé de manifester aux Champs Elysées. Dans la ferveur du mouvement, les casseurs et les manifestants furieux ont saccagé l’Arc Triomphe.