Des mystères anciens qui déroutent encore les scientifiques aujourd’hui

Les écrits Rongorongo 

Advertisements
Advertisements

Les écrits de Rongorongo remontent à environ 1200 ans. Il s’agit d’un artefact ancien sur lequel se trouvent des glyphes, éclipsé par les têtes de pierre géantes de l’île de Pâques. On pense que c’est une forme d’écriture à travers des symboles. C’est triste à dire, il y a eu d’innombrables tentatives pour déchiffrer ces glyphes, mais aucune d’entre elles n’a réussi depuis des années. C’est Eugène Eyraud qui l’a découvert pour la première fois. Curé de l’Église catholique romaine, il s’est rendu à l’île de Pâques en tant que missionnaire le 2 janvier 1864. Il a déclaré qu’il s’agissait là de représentations d’animaux inconnus sur l’île que les autochtones dessinent avec des pierres tranchantes. Chaque figure a son propre nom, mais cela les a amenés à penser que ce sont des vestiges d’une écriture primitive qu’ils conservent sans chercher sa signification.

Advertisements